22/09/2015

Budget de l'Etat: les coupes se retourneront contre la population

Le Conseil d'Etat a déposé un budget d'austérité afin de parer aux déficits que devraient enregistrer les comptes 2015. La droite applaudit aux mesures d'économies qui vont frapper en première ligne la fonction publique et se réjouit de cette opportunité de faire maigrir l'Etat. Mais à lire le président du parti libéral-radical, le gouvernement n'en fait pas encore assez et la cure d'amaigrissement devrait se poursuivre avec des réformes structurelles, à savoir par des mesures de démantèlement durables.

Cette situation appelle trois commentaires :

- les déficits et l'augmentation de la dette que le parti libéral-radical et ses alliés décrient tant ont été provoqués par leur politique désastreuse de baisses successives d'impôts qui, depuis 1999, ont fait perdre plus d'un milliard au canton sans profiter aux ménages à bas revenu et de la classe moyenne : cela s'appelle être pompier-pyromane !

- la politique du Conseil d'Etat vaudois qui a rétabli ses finances publiques est montrée en exemple: on oublie soigneusement de mentionner que c'est sur le dos des communes que le canton s'est refait une santé...!

- enfin, les mesures d'économie réalisées sur le dos de la fonction publique auront une incidence directe sur les prestations à la population. Ceux qui ont tendance à stigmatiser les fonctionnaires (c'est dans l'air du temps...!) oublient un peu vite que ce sont principalement eux qui enseignent à nos enfants, qui soignent les malades, qui s'occupent des personnes âgées, qui conduisent nos bus, qui veillent à notre sécurité, etc., etc.

C'est au final la population qui sera perdante si une telle politique est mise en oeuvre. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23:00 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.